Évènements

N°89 - été 2016

C'est peut-être l'effet été, mais la nature sauvage reprend ses droits : Tarzan revient dans sa jungle, le grand requin blanc sort des bois (Instinct de survie - The Shallows), The Wave se déchaîne sur le fjord norvégien, et les héros préhistoriques de L'Âge de glace font leur dernier tour de piste ! Côté animaux domestiques, les créateurs des Minions se lâchent Comme des bêtes et Kevin Spacey s'essaie à Ma vie de chat… aussi étonnant que les créatures de Peter et Elliot le dragon et le BGG (Bon Gros Géant) de Spielberg ! Paris vivra un 14 juillet pas comme les autres avec un Bastille Day qui carbure à l'Idris Elba, les US traverseront 12h de purge cauchemardesques (American Nightmare 3 : Elections) tandis que la planète entière affrontera l'envahisseur alien dans Independence Day : Resurgence. Parmi les héros moins... "classiques" : l'équipe de S.O.S. Fantômes, les pires méchants de l'univers DC Comics réunis dans Suicide Squad, les prestidigitateurs virtuoses d'Insaisissables 2 ou encore les Agents presque secrets Dwayne Johnson et Kevin Hart émergent pour sauver l'humanité, leur prestige ou leurs fesses. Un autre agent part à la découverte des secrets de son passé : c'est Jason Bourne qu'on a décidément dans la peau. Et pour revisiter l'Histoire, rendez-vous dans le sombre Colonia du Chili d'après-coup d'État, ou sur les pistes des J.O. de 1936 à Berlin, pour fêter La Couleur de la victoire !

 

N°88 - Juin 2016

Que vous passiez de De l'autre côté du miroir avec Alice ou que vous plongiez dans le Monde de Dory, que vous carburiez à l'action des Tortues Ninja ou à la poésie de La Tortue rouge du maître de l'animation Dudok de Wit, le mois de juin vous propose mille et un émois. Pour les frissons les plus sombres, poussez la porte de The Door, rencontrez The Witch ou étudiez Le Cas Enfield de Conjuring 2. Pour les frissons romantiques, laissez-vous paralyser d'amour avec Avant toi ou inoculer le génome pingouin dans Le Secret des banquises ! Pour les frissons plus sarcastiques, osez rigoler de l'antisémitisme avec Yvan Attal (Ils sont partout), dynamitez L'Ideal avec Frédéric Beigbeder, opposez à la douce folie d'un Retour chez ma mère, la folie furieuse d'un Outsider nommé Jérôme Kerviel. Et bien entendu, réservez votre apéro pour Patrick et ses compères de Camping 3 ! Bref, osez tout voir et tout savourer sans modération, puisque La Fête du Cinéma vous donne rendez-vous du dimanche 26 au mercredi 29 juin inclus, pour 4 jours à 4 euros la séance !*


Bons films !


* Tarif appliqué dès la première séance, dans les cinémas participant à l'opération. Hors majoration pour les films en 3D, en Imax, séances spéciales et prestations complémentaires. Offre non cumulable avec d'autres avantages tarifaires.

 

N°87 - Mai 2016

Mai décolle avec énergie. Mais comme pourront le vérifier Eddie the Eagle parti à la conquête d'une médaille olympique de saut à ski ou les Angry Birds dégommant du cochon vert, le plus dur n'est pas l'envol... c'est l'atterrissage ! Des Braqueurs braquant des trafiquants de drogue, la mémoire d'un agent implantée dans la tête d'un criminel sanguinaire (Criminal - Un espion dans la tête), un centurion romain chargé d'enquêter sur la disparition du corps d'un crucifié nommé Jésus (La Résurrection du Christ)... il y a de quoi être confus. Et si
Virginie Efira succombe au charme d'un Jean Dujardin plus géant que jamais (Un homme à la hauteur), les X-Men doivent résister à un Apocalypse aux pouvoirs hors normes, tandis que les guerres "warcraftiennes" opposant Orcs et Humains embrasent le grand écran.
N'oubliez pas vos rendez-vous cannois, en simultané avec le plus grand Festival du cinéma du Monde : Café Society de Woody Allen, Money Monster de Jodie Foster, The Nice Guys de Shane Black, Julieta d'Almodóvar, Elle de Verhoeven ou encore Ma Loute de Bruno Dumont, qu'ils soient hors ou en compétition.
Enfin, entre la Joyeuse Fête des Mères célébrée par une brochette de stars US et le joyeux Retour chez ma mère vécu par les stars de chez nous, vous ne risquez pas de passer à coté du "dimanche qu'il ne faut rater" de l'année. À bon entendeur... bon films !

 

N°86 - Avril 2016

Les temps sont tourmentés, et même les (super-)héros en font les frais : Captain America en guerre contre son ami Iron Man, les Gods of Egypt en lutte pour le trône... et deux Visiteurs qui viennent mettre le souk dans la Révolution française ! Les jeux vidéo s'invitent aussi plus que jamais sur le grand écran, avec l'adaptation des aventures des héros de la Play Ratchet et Clank et, pour les âmes moins sensibles, le premier film en FPS Hardcore Henry. Du bazar, il y en aura pour tous les goûts, des frasques horrifico-comico-familiales du Fantôme de Canterville aux débordements borderline de Grimsby, l'agent trop spécial de Sacha Baron Cohen ou ceux de la colocation entre génération dans Adopte un veuf. Et si Le Livre de la jungle de Disney et Les Malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur sont adaptés avec
fidélité, Robinson Crusoé et Le Chasseur et la reine des glaces réinventent de grands classiques ou leur prequel. Mais c'est le biopic consacré à un autre et authentique inventeur du ciné, Dalton Trumbo, qui remporte notre coup de coeur, en nous offrant l'exemple d'une liberté d'expression qui était tout... sauf du cinéma.
Bons films !

 

N°85 - Mars 2016

Un mois qui commence sous le signe de Derek Zoolander ? C'est un mois qui ne va pas manquer de style ! Admirez celui de Guillaume Gallienne en directeur de prison qui craque pour la détenue Adèle Exarchopoulos (Éperdument), celui de Depardieu et Poelvoorde en père-fils fâchés puis réunis sur la route des vins et de l'amour (Saint Amour), ou celui de Depardieu et Medi Sadoun en... père-fils fâchés, puis réunis par leur amour du foot
(La Dream Team). Parmi les nouveaux trends, Will Smith excelle en médecin nigérian en lutte contre la ligue de football américain (Seul contre tous) et Kate Winslet en marraine de mafia face aux flics corrompus de Triple 9.
Avec Au-delà du mur, la saga Divergente bascule dans la S-F, genre que revisitent avec singularité Midnight Special et 10 Cloverfield Lane. Mais en matière d'allure, qui pourra damer le pion à Batman et Superman réunis dans L'Aube de la justice, ou encore à Po dans Kung Fu Panda 3 ?
Reste qu'on n'a pas forcément besoin de super-héros ni d'arts martiaux pour attirer l'attention et l'affection, comme le prouve la délicate Rosalie Blum, et notre sympathique Kad Merad national qui nous transmet son coup de coeur pour Marseille. Nous, on en a aussi un pour François Cluzet en Médecin de campagne.

Que votre style soit celui du coeur... forever !

Bons films.

 

N°84 -Février 2016

Votre Côté Ciné change de look pour vous présenter une actu ciné placée ce mois de février sous le signe de la légèreté ! En attendant le retour fracassant de Ben Stiller dans la peau de son Zoolander sur stylé (le 2 mars prochain), Disney nous convie dans sa Zootopie anima familière, alors qu'Alvin et ses Chipmunks animés partent « à fond la caisse », tout comme Zac Efron et Robert De Niro en Dirty Papy, vers la Floride. Et si les Tuche partent eux aussi en Amérique, si les Kaïra s'envolent pour Pattaya et que Daniel Auteuil et Laurent Stocker échouent sur une île déserte dans Les Naufragés, Eric et Ramzy préfèrent rester... à Orly, dans leur Tour 2 Contrôle Infernale.

Pendant ce temps-là, Marilou Berry, avec sa Joséphine... s'arrondit ! Même l'horreur se conjugue avec l'humour dans Chair de Poule, et le film de super-héros, avec les frasques et débordements de Deadpool. Le roi de la comédie Kev Adams a prévu une belle dose d'émotion dans Amis publics, tout comme Roschdy Zem qui réunit, devant sa caméra, Omar Sy et James Thierrée pour évoquer le destin du clown Chocolat. Enfin, les frères Coen titillent avec facétie le cinéma hollywoodien de l'âge d'or avec Avé César ! (notre coup de coeur). Finalement, Iñárritu et DiCaprio (en interview) sont les seuls à ne pas franchement rigoler : mais ils nous emportent, avec The Revenant, dans une expérience au coeur de l'Amérique des pionniers... dont vous ne reviendrez pas.

Bons films !

 

N°83 - Décembre 2015 / Janvier 2016

Les fêtes sont là avec leur lot de promesses : entre le septième épisode de Star Wars et les 8 Salopards de Tarantino, beaucoup d'autres comptent bien compter dans les salles. Dont des héros mythiques, de Rocky (Creed, l'héritage de Rocky Balboa) à... Snoopy (et les Peanuts) ! Vous avez envie de montagne ? Belle et Sébastien nous réinvitent dans les Alpes, Robert Redford nous convie dans les Appalaches (Randonneurs amateurs). Vous voulez du soleil et de la mer ? Angelina Jolie propose Vue sur mer, Ron Howard, une plongée Au coeur de l'océan, tandis que la bande de Babysitting essaie encore de trouver la plage ! Vous pourrez aussi opter pour un Paris-Willouby, ou passer 13 Hours à Benghazi...Jennifer Lawrence qui pose une option sur l'Oscar avec Joy, Eddie Reymayne qui nous bluffe à nouveau dans Danish Girl et Natalie Portman qui dégaine enfinn sa Jane Got A Gun : les interprètes ne sont pas en reste pour illuminer les écrans de leur talent. Et un film en concentre une densité particulièrement élevée : The BigShort : Le Casse du siècle avec Christian Bale, Steve Carell, Ryan Gosling et Brad Pitt réunis pour braquer les banques avec pour seule arme... la spéculation.

Belle année à tous.

 

N°82 - Octobre-Novembre 2015

Ça y est, on a marché sur Mars ! Et c'est Matt Damon, seul, qui l'a expérimenté devant la caméra de Ridley Scott. Mais l'important, c'est d'en revenir... d'autant que, de la Terre brûlée peuplée de zombies dans la suite du Labyrinthe, au Capitole infesté de pièges du Hunger Games final, on ne manque pas de territoires hostiles sur notre planète ! Autre espace vertigineux visité par l'homme (et par Zemeckis) : celui de The Walk, entre les deux tours du World Trade Center. Après cette première mise en frisson, on peut se préparer pour le grand marathon d'Halloween : The Visit de M. Night Shyamalan, le Crimson Peak de Del Toro, la Régression d'Amenábar,et autres Paranormal Activity. Il n'y aura pas de répit, même pour nos classiques avec Les Nouvelles aventures d'Aladin, celles de Peter Pan et du Docteur Frankenstein, revisitées avec créativité et audace. Il faudra aussi compter sur notre Woody Allen annuel (L'Homme irrationnel), notre Bond bisannuel (007 Spectre), et... notre Rappeneau quasi-décennal (Belles familles) ! Enfin, pour boucler en beauté cette liste non exhaustive, notez votre rendez-vous avec Pattie, pour 21 nuits qui promettent d'être douces... et chaudes.

Bons films!

 

N°81 - Juillet-Août 2015

Que le Terminator (dans Terminator : Genysis) ou l'agent Hunt (Mission : Impossible - Rogue Nation) soient increvables n'étonnera personne. Mais cet été il faudra aussi compter sur le cancre Boulard (Les Profs 2), le stripteaseur Magic Mike, l'ours en peluche mal léché Ted, ou encore l'éternel Petit Prince de Saint-Exupéry parmi les grands come-backs. Pendant ce temps, trois Minions sortent du lot pour truster la tête d'affiche de leur film, tandis qu'Insidious nous embarque pour une 3ème possession. Les Bellas continuent leur prouesses vocales a capella dans Pitch Perfect 2, et c'est La Rage au ventre que Jake Gyllenhaal nous livre sa performance de boxeur écorché. Rendus minuscules (Ant-Man), irradiés et altérés à jamais (Les 4 Fastastiques), voire même ressuscités (Renaissances), les corps sont mis à rude épreuve cette saison. Le bon sens n'échappe pas plus aux folles expérimentations des comédies américaines de l'été, avec le braqueur le plus branque (Les Cerveaux), l'agent secret le plus stone (American Ultra) et les vacances familiales les plus catastrophiques de l'année (Vive les vacances). Et c'est la famille qui reste au cœur du cinéma français, de celle que l'on se crée (Dheepan, la Palme d'or de Jacques Audiard en interview), à celle où l'on s'incruste (Les Bêtises, Une famille à louer) !

Bel été et bons films.

 

N°80 - Mai-Juin 2015

Comme Clovis Cornillac (notre interview) qui se lance dans sa première réalisation, les films de mai et juin sontà vivre... passionnément ! Un autre comédien passe derrière la caméra, Alan "Rogue" Rickman pour arpenter Les Jardins du Roi, avant que vos salles ne se mettent à l'heure cannoise, déroulant le tapis rouge avec La Tête haute, ou dévalant le Fury Road de Mad Max ! Une aventure futuriste (À la poursuite de demain), un tremblement de terre catastrophe (San Andreas) et une épidémie de zombies (Maggie) plus tard, nous revoilà face à nos bons (très) vieux dinosaures de Jurassic World génétiquement titillés. Tout aussi mordantes mais certainement un peu plus tendres, on pourra aussi compter sur les filles de Girls Only ou Qui c'est les plus forts ? pour vivifier nos grands écrans d'un vent de folie. Et pour combler toutes vos envies, préparez-vous à une maxi Fête du Cinéma (du dimanche 28 juin au mercredi 1er juillet inclus), à célébrer à 4 euros la place dès votre première séance ! Bons films.

 

N°79 - Avril 2015

Comme le dit le fameux proverbe : "En Avril, ne te découvre pas d'un fil(m)". Nous vous encouragerons donc à appliquer ce conseil à la lettre, en vous ruant sur les très attendus Fast & Furious 7 et Avengers : l'ère d'Ultron. Kristin Scott Thomaset Matthias Schoenaerts nous écriront leur Suite Française, Léa Seydoux Le Journal d'une Femme de Chambre et Max Boublil La véritable histoire de Robin des Bois. Zoé Adjani-Vallat incarnera Cerise (mais pas celle d'une célèbre compagnie d'assurance), Ryan Gosling longera la Lost River pour son passage derrière la caméra et Charlize Théron hantera les Dark Places. Joey Starr et Manu Payet joueront Les Gorilles de service, Tom Hardy essaiera d'élucider le meurtre de l'Enfant 44 et Russell Crowe fera tout pour tenir La Promesse d'une Vie. Nos chers enfants pourront profiter des aventures de Shaun le Mouton, apprendront Pourquoi j'ai pas mangé mon père, suivront les traces de Clochette et la créature légendaire, et crieront En route ! à tout bout de chant. Sans oublier Grandeur et décadence de la Ville de Mahagonny, servi pour vous par Côté Diffusion.

 

N°78 - Mars 2015

Un Martin Luther King qui s'incarne au cinéma (Selma), une adaptation de l'"inadaptable" Thomas Pynchon par Paul Thomas Anderson (Inherent Vice), et une Cendrillon "live" par Kenneth Branagh : le cinéma de ce mois de mars donne lieu à de nombreuses premières... et fait place à une épatante jeune première nommée Shailene Woodley, de retour dans le rôle de Tris la Divergente.
L'Australien Hugh Jackman et l'Indien Dev Patel dans la nouvelle S-F du Sud-Africain Neill Blomkamp (Chappie), le Canadien Ryan Reynolds et l'Anglaise Gemma Arterton dans le délirant Voicesde l'Iranienne Marjane Satrapi ; plus bigarrés et multinationaux que jamais, les films font voyager bien au-delà des nationalités de leur auteur. Et si la peintre Margaret Keane a du mal à faire valoir sa
signature sur ses toiles, le biopic Big Eyes qui lui est consacré porte bien celle de Tim Burton. Reste qu'il n'y a que l'inimitable Liam Neeson pour assurer le Night Run concocté par l'Espagnol Jaume Collet-Serra, et la toute aussi irremplaçable Julianne Moore pour sombrer avec élégance dans l'Alzheimer précoce de Still Alice. Ajoutez à ce programme un Will Smith succombant à la Diversion Margot Robbie et J.Lo craquant pour son Voisin trop parfait, et vous aurez réuni toutes les tendances de ce printemps 2015.

 

N°77 - Février 2015

Nouveaux héros inédits issus du mariage Disney-Pixar ou classiques du genre "jaune" comme Maya l'abeille ou Bob l'éponge, une nouvelle Nuit au musée ou un reboot des Chevaliers du Zodiaque... Février promet d'être animé ! Entre le front irakien et l'impossible retour au foyer américain, Clint Eastwood et Bradley Cooper nous visent en plein coeur avec leur American Sniper, tandis que Jean-Jacques Annaud nous attend dans la steppe mongole, à la rencontre du Dernier loup. Et alors que les Wachowski révèlent la destinée d'une nouvelle élue dans Jupiter : Le Destin de l'Univers, Michael Keaton renoue avec son passé de super-héros dans le très audacieux Birdman du Mexicain Iñárritu. De l'audace et du cran, il y en a dans tous les genres : horreur raffinée avec It Follows, retour vers le futur revisité avec Projet Almanac, jamesbonderie parodique avec Kingsman, parkour sportif avec Tracers, révélations explosives sur l'affaire Clearstream avec L'Enquête. Pour rigoler, il suffira de choisir entre Papa ou maman, de chercher Un village presque parfait ! ou de repérer Merad et Dubosc dans la tourmente 80's dans Bis. Enfin, si vous voulez faire monter la température pour la fin de l'hiver, laissez-vous tenter par Cinquante nuances de Grey qui promettent d'épicer votre sorties ciné... et au-delà.

 

N°76 - Décembre 2014/Janvier 2015

Un Père Noël pas très catholique sur les toits de Paris, un ours péruvien débarqué à la station Paddington, des Pingouins échappés de Madagascar, le petit Peyo Benoît Brisefer ou encore les armées du Hobbit : les agents très spéciaux du Noël 2014 sont à leurs postes ! En cette fin d'année, alors que Christian Clavier a du mal à trouver Une heure de tranquillité pour écouter son jazz, le réalisateur Éric Lartigau et la jeune Louane Emera, révélée par "The Voice" (en interview), promettent de vous faire chanter avec La Famille Bélier. Ridley Scott met en prise Christian Bale et Joel Edgerton dans son Exodus, Le Septième fils oppose le "dude" Jeff Bridges à une Julianne Moore maléfique, tandis que les frères Farrelly provoquent un autre type de choc des titans, entre Jim Carrey et Jeff Daniels, dans Dumb & Dumber de ! Dans la foulée des festivités de décembre, Côté Ciné enchaîne sur le mois de janvier. Ce double numéro permet de découvrir le nouveau visage du charmant Johnny Depp (Charlie Mortdecai), ou celui, moins avenant, de La Dame en noir : l'ange de la mort. Le début d'année sera aussi l'occasion de découvrir des récits de vie édifiants, comme celui du coureur olympique et héros de guerre Louis Zamperini, conté par Angelina Jolie (Invincible), ou celui de l'astrophysicien Stephen Hawking dans Une merveilleuse histoire du temps. Des merveilleuses histoires, c'est tout ce que l'on vous souhaite !
Bonnes fêtes et belle année !

 

N°75 - Novembre 2014

Nous sommes en 2014 après J-C, et un petit Gaulois résiste toujours aux envahisseurs dans Le Domaine des Dieux. La résistance s'organise aussi du côté des Hunger Games, dont la Jennifer Lawrence (ici en brune incendiaire) n'en embrasera pas moins les coeurs en blonde Serena. Ce mois de novembre, Serge Hazanavicius délivre son Search sur fond de guerre de Tchétchénie, tandis que Christoper Nolan nous embarque dans une odyssée Interstellar aux confins de l'univers. Jeremy Renner déterre un scoop explosif sur le narcotrafic (Secret d'État) tandis que Jake Gyllenhaal chasse les faits divers sanglants (Night Call) à L.A. et qu'Escobar dévoile sa duplicité dans Paradise Lost. Du Guillaume Canet flic-tueur de l'Oise (La Prochaine fois je viserai le coeur) au double Kassovitz d'Un illustre inconnu, du Romain Duris en Nouvelle amie à celle qui sévit dans le film de Mélanie Laurent (Respire), le cinéma français se trouble de personnages à l'ambiguïté fascinante. Et si des bas-fonds de Brooklyn (Quand vient la nuit) aux cités de France (Sous X), les petits gangsters inspirent toujours autant le grand écran, les bourgeois des Opportunistes n'ont pas les mains plus propres. Reste que dans ce monde de brutes, ce sont les femmes (Tiens-toi droite) et les plus jeunes qui se tiennent les plus droits, que ce soit dans les décharges des Favelas, les immensités sauvages de Grizzly ou la fantaisie gourmande de Bouboule. Régalez-vous bien !

 

N°74 Septembre-Octobre

Tel James Cameron aux commandes de son Deepsea Challenge, nous attaquons la rentrée en voyant loin, avec un mag qui rassemble les sorties de septembre et celles d'octobre ! Une période très gourmande durant laquelle on pourra goûter à de gastronomiques Recettes du bonheur, tout comme au pain d'un boulanger flaubertien (Gemma Bovery) ou aux indémodables pizzas des Ninja Turtles ! Besoin de brûler les excès ? Laissez vous porter par le funk de James Brown dans Get On Up.
Régalez-vous aussi avec les retrouvailles d'Omar Sy et du duo Toledano-Nakache (Samba), de Woody Allen avec la France et les années 20 (Magic in the Moonlight) et du duo Frank Miller-Robert Rodriguez avec leur impitoyable Sin City. Parmi les autres duos détonants du grand écran, Sophie Marceau et Patrick Bruel en conseillers conjugaux sex-addicts (Tu veux ou tu veux pas) et Kad Merad et Alice Taglioni en journalistes tout terrain (On a marché sur Bangkok) valent leur pesant de craquant.
Dans la série noire, Liam Neeson s'offre une funeste Balade entre les tombes, Dracula Untold remonte aux origines du vampire super-star et Daniel Radcliffe s'essaie aux cornes diaboliques de Horns. Enfin, pour les plus jeunes diablotins, les Boxtrolls, Le Grimoire d'Arkandias et La Légende de Manolo débarquent à point nommé pour les vacances de la Toussaint ! À bientôt, dans vos salles !

 

N°73 - Juillet-Août

Sylvester Stallone et ses Expendables donnent le "la" d'une saison qui saura réunir toutes les générations dans la fraîcheur des salles. C'est le bon moment de réviser ses classiques, avec Les Vacances du Petit Nicolas ou Hercule version Dwayne Johnson. Prévoyez de quoi affronter les feux de forêt de Planes 2, les températures "vikings" de Dragons 2, comme celles, plus "caliente" de Sexy Dance 5! Qui sera l'espèce dominante sur la Terre du futur? Nos cousins-primates (La Planète des singes: l'affrontement), les délinquants impunis (American Nightmare 2 :
Anarchie), la Lucy de Luc Besson ou la civilisation Cybertron (Transformers : l'âge de l'extinction) ? Heureusement, on peut toujours compter sur Les Gardiens de la galaxie, de la constellation Marvel, ou de simples petits enfants terriens (Echo) pour donner un coup de pouce aux aliens en réinsertion. Par contre, dans notre monde cruel, pas de pitié pour les cowboys mous du colt (Albert à l'Ouest), ni les voisins tapageurs (Nos pires voisins), ni Les Francis déboussolés en territoire corse!
Bel été à tous.

 

N°72 - Juin 2014

Ce mois-ci, l'interview Côté Ciné n'est pas consacrée à une, mais deux filles de caractère ! Si Audrey Dana nous dévoile ce qui se trame Sous les jupes des filles, Emily Blunt troque la sienne contre un exosquelette de combat aux côtés de Tom Cruise pour Edge Of Tomorrow. La solidarité entre filles se déclinera aussi sous d'autres formes avec le duo Karin Viard-Emmanuelle Devos dans On a failli être amies et avec la Triple alliance entre Cameron Diaz et Leslie Mann. En outre, prévoyez beaucoup de déplacements, que ce soit sur les pas d'Isabelle Huppert fuguant à Paris (La Ritournelle), d'Ariane Ascaride à travers Marseille (Au fil d'Ariane), de Géraldine Nakache cavalant derrière L'Ex de ma vie, ou sur ceux du drôle de Tristesse Club. Pour les cinéastes qui déplacent leur regard dans le temps, notre futur n'est pas particulièrement brillant, comme le montre le violent nouvel ordre mondial de The Rover, la glaçante déviance cyber-technologique de Transcendance ou encore la fantaisie "brazilienne" de Zero Theorem. Se tournant de son côté vers un glorieux passé artistique, Clint Eastwood s'attaque à la comédie musicale consacrée aux Four Seasons (Jersey Boys) tandis que de multiples adaptations littéraires (du Palo Alto de James Franco à Two Faces of January de Patricia Highsmith en passant par Les Voies du destin inspiré de l'autobiographie d'Eric Lomax) essaiment les écrans. De quoi butiner à souhait, et faire le meilleur de votre miel en célébrant, du dimanche 29 juin au mercredi 2 juillet prochain, les 30 ans de la Fête du Cinéma !

 

N°71 - Mai 2014

Qu'ils soient glamour (Grace de Monaco, en ouverture du Festival de Cannes), fantasmagoriques (Maléfique) ou atomiques (Godzilla), nombre de monstres sacrés du ciné s'apprêtent à ressusciter ! Et si les X-Men du futur vont à la rencontre de ceux du passé (et nous, de Michael Fassbender, en interview), nombre de héros, de Jalil Lespert (De guerre lasse) à Forest Whitaker (La Voie de l'ennemi), doivent faire face à un passé qui ne passe pas. Gagner le gros lot au loto, c'est le pied ? Posez la question à Mathilde Seigner (La Liste de mes envies). On s'épanouit dans le travail ? Très peu pour Baptiste Lecaplain (Libre et assoupi). Qui se ressemble s'assemble ? Regardez plutôt Amelle Chahbi et Noom Diawara (Amour sur place ou à emporter)... Les films du mois remettent beaucoup d'idées préconçues en question, à l'image de celles que l'on peut avoir d'une bimbo en mini-robe jaune cavalant sur le trottoir dans Backout Total, ou d'un papy Schwartzy tatoué maniant la mitraillette (Sabotage). Enfin, nos écrans ne seront pas en reste d'émotions cannoises, avec la sortie simultanée de Deux jours, une nuit des frères Dardenne, The Homesman de Tommy Lee Jones et Maps To The Stars de Cronenberg. De quoi garder, tout le mois de mai, la tête dans les étoiles !

 

N°70 - Avril 2014

Pour le printemps, c'est un déluge biblique qu'a prévu Darren Aronofsky (notre interview) avec son Noé. Un signe providentiel, c'est aussi ce qu'attend le couple Clavier-Lauby pour le mariage de leurs quatre filles dans Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? Et si les orages affectifs de la famille inspirent à foison le cinéma (Avis de Mistral, Les Yeux jaunes des crocodiles, Salaud, on t'aime), ceux de nos familles électives amicales aussi vont passer sur le Barbecue... Banlieue 13 se délocalise aux States avec Brick Mansions, et tandis que la courageuse Tris de Divergente y fait souffler le vent de la rébellion, la déclinaison ciné de Need for Speed percute enfin le grand écran et The Amazing Spider-Man se refait une toile ! Dans le registre de l'action extrême-orientale, Keanu Reeves s'offre non pas un, mais deux films avec 47 Ronin et Man of Tai Chi (sa première réalisation), tandis que plus proche de nous, le compte à rebours de 96 heures commence pour Gérard Lanvin dans les griffes de Niels Arestrup. Les confrontations plus romantiques sont tout aussi intenses : Une rencontre entre Sophie Marceau et François Cluzet, Une promesse adaptée de Stefan Zweig par Patrice Leconte, et ces Last Days of Summer partagées par Kate Winslet et Josh Brolin. Et si notre coup de coeur du mois se déroule au Nebraska, les plus jeunes ont rendez-vous au Pays Imaginaire avec Clochette et la fée pirate, au Brésil avec Rio 2, et en terres africaines avec Khumba et African Safari !

 

N°69 - Mars 2014

Drôles ou dangereuses, les histoires d'amour fleurissent en ce début de printemps : Colin Farrell doit jongler avec la mort pour retrouver sa bien-aimée (Un amour d'hiver), la jeune Saoirse Ronan traverser un pays en guerre (How I Live Now), tandis que Joaquin Phoenix en pince pour son système d'exploitation (Her) et que Tom Hanks, en Mr. Disney, déploie tous ses charmes pour acheter les droits de "Mary Poppins" à son auteure acariâtre (Dans l'ombre de Mary, notre coup de coeur). Côté français, Kev Adams (en interview) est coaché par Franck Dubosc pour tomber la fille de ses rêves dans Fiston, Manu Payet se débat avec une Situation amoureuse: c'est compliqué, pendant que Les Gazelles célibataires rigolent de tout ça ! Côté bagarre aussi, c'est l'aventure : Hercule est exilé de ses terres, Captain America exilé de son époque, les Monuments Men de George Clooney plongent dans la Seconde Guerre mondiale pour sauver les oeuvres d'art tandis que les 300 de Naissance d'un Empire transforment la guerre antico-fantasy en art à part entière. Et face à un nazi menaçant de faire sauter Paris, André Dussolier use de toutes les finesses de la Diplomatie. Mais l'opération la plus irrésistible du mois sera le Printemps du Cinéma : 3 jours, les 16, 17 et 18 mars, à 3,50 euros la séance. Joyeux printemps !

 

N°68 - Fevrier 2014

Dany Boon (notre interview) qui "supercondrie" Kad Merad (Supercondriaque), Les Inconnus qui reforment la fratrie Latour (Les 3 frères, le retour)... En duo ou en trio, c'est le mois des retours gagnants ! Et aussi celui de héros plus classiques modernisés : La Belle Léa Seydoux et Vincent Cassel la Bête, ré-inventés par la magie numérique de Christophe Gans. Le domaine animé dévoile toute sa diversité, avec un Tarzan qui s'offre un reliftage en motion-capture, la fantaisie musicale de Mathias Malzieu (Jack et la mécanique du coeur), les délires de La Grande aventure Lego, la suite goûteuse de Tempête de boulettes géantes (L'Île des miam-nimaux), les voyages dans le temps de M. Peabody et Sherman ou encore les couleurs écolo-pastel de notre Tante Hilda! nationale. Des castings de première classe embarquent pour l'American Bluff de David O. Russel, atterrissent à Un été à Osage County et font leur check-in au Grand Budapest Hotel de Wes Anderson. Vous voulez pousser le voyage un peu plus loin ? Partez explorer La Terre des Ours ou, dans un tout autre genre animalier, le Botswanga et ses crocodiles des croquants Fabrice Eboué et Lionel Steketee. Côté adrénaline, l'action n'attend pas : Liam Neeson que le temps d'un vol Non-Stop, le tandem Lindon-Lellouche que celui d'un Mea Culpa... tout comme les habitants de Pompéi avant d'être emportés par la colère du Vésuve. Alors, tous à vos plannings ciné !

 

N°67 - Janvier 2014

12 Years A Slave que retrace Steve McQueen (notre interview), c'est l'histoire inimaginable, et pourtant vraie, de Solomon Northup. Du calvaire de quatre Marines américains coincés parmi les Talibans dans Du sang et des larmes, à la contrebande de médicaments des séropositifs du Dallas Buyers Club, les récits de survie prélevés du réel ne manquent pas d'inspirer le cinéma. Mais ce dernier continue, aussi, à prendre la tangente de l'imaginaire le plus débridé : Ben Stiller nous déroule La Vie rêvée de Walter Mitty, I, Frankestein met le monstre mythique à l'heure de l'action S-F et Riad Sattouf plonge Vincent Lacoste dans le miroir inversé et délirant de Jacky au royaume des filles ! Les filles seront d'ailleurs reines dans la majorité des comédies de ce début d'année : elles combattent la déprime (Jamais le premier soir), assurent au pieu (À coup sûr), militent et font rêver les garçons (Prêt à tout)... et font même des bébés toutes seules (Divin enfant) ! Les garçons, eux, finiront coincés sur une mine (Piégé), piégés par leurs fantasmes (L'Amour est un crime parfait), embarqués dans une sombre vengeance (Les Brasiers de la colère), dans un étourdissant complot international (The Ryan Initiative) ou encore dans un drôlissime Match Retour. À l'heure où Yves Saint Laurent a enfin son biopic, maître Miyazaki, s'inspire de la vie de l'ingénieur aéronautique qui a conçu les bombardiers japonais dans Le Vent se lève. Pourtant, face à tous ces grands, c'est parfois les plus Minuscule qui vivent les aventures les plus démentes ! Bonne année et bons cinés à tous.

 

N°66 - Décembre 2013

De la Reine des Neiges à Belle et Sébastien en passant par Le Secret de l'étoile du Nord, décembre s'annonce encore plus givré que d'habitude ! Même Sur la Terre des dinosaures, on prévoit un coup de froid. Pour se réchauffer, les chatons pourront se réfugier dans Le Manoir magique, et si les p'tits loups de Loulou l'incroyable secret découvrent le festival de Carne, c'est à Wall Street que les "grands méchants" sévissent, dans le nouveau Scorsese inspiré de l'histoire véridique de Jordan Belfort. Tout aussi polémique, Julian Assange a lui aussi droit aux "honneurs" du cinéma dans Le Cinquième pouvoir, tandis que le grand Mandela (Un long chemin vers la liberté) ne manquera pas, lui, de faire l'unanimité. On pourra rester en Afrique du Sud avec le sombre polar Zulu, embarquer pour une épique traversée de l'océan indien avec le grand Robert Redford dans All Is Lost, ou s'envoler à New York en compagnie de Romain Duris et Cédric Klapisch (notre double interview) avec Casse-tête chinois. Reste le direct Paris-Moscou dans lequel Valérie Lemercier mettrait bien son fiston adopté dans 100% cachemire... mais il paraît que ça ne se fait pas. Et comme lors de ces fêtes, les enfants sont rois, on pouvait bien gâter les plus grands, avec le retour d'Albator au cinéma dans un reboot 3D !
Joyeux films !

 

N°65 - Novembre 2013

Après son Oscar pour Happiness Therapy, Jennifer Lawrence (notre interview) retourne dans l'arène de Hunger Games - l'embrasement. D'ailleurs que ce soit sur les mers (François Cluzet En solitaire pour le Vendée Globe, Capitaine Phillips pris en otage par des pirates somaliens), dans l'espace face à l'ennemi extraterrestre (La Stratégie Ender) ou encore dans le sombre Texas de Cormac McCarthy (Michael Fassbender pris dans l'étau du Cartel), nos héros de novembre doivent lutter avec acharnement pour leur survie, physique et morale. D'autres cinéastes choisissent l'humour pour aborder les tourments du Monde : c'est avec une truculence "BD" que Tavernier se lance dans la diplomatie (Quai d'Orsay), avec une autodérision savoureuse que Guillaume Galienne part à la recherche de son identité sexuelle (Les Garçons et Guillaume, à table!, notre coup de coeur), et avec un délectable décalage que Polanski sonde les mystères de La Vénus à la fourrure ou que les frères Coen observent le chanteur folk malchanceux Llewyn Davis. Enfin, la programmation du mois rappelle que le cinéma est aussi une formidable machine à remonter le temps : Richard Curtis offre à son jeune héros la possibilité d'un éternel recommencement (Il était temps), Robert De Niro, Michael Douglas, Kevin Cline et Morgan Freeman s'offrent une cure de jouvence dans Last Vegas et Il était une forêt nous immerge dans la genèse sidérante de la jungle primaire. Que ce soit dans l'espace ou le temps, vos cinémas vous souhaitent de très beaux voyages...

 

N°64 - Octobre 2013

Dany Boon et Valérie Bonneton peuvent bien tenter de s'envoler pour rejoindre leur fille en Grèce, Eyjafjallajökull en a décidé autrement. Les Planes de Disney ne vont pas, eux, se laisser clouer au sol par des turbulences atmosphériques. Ce mois-ci, même les escargots de Turbo dépassent la vitesse du son, tandis que Jean-Pierre Jeunet embarque le jeune T.S. Spivet dans un extravagant voyage à travers les États-Unis. Vous préférez les déplacements un peu plus « éclair » ? Embarquez dans Le Monde des ténèbres de Thor... ou celui de Mortal Instruments dans la première adaptation de la saga éponyme. Notre littérature nationale n'est pas en reste avec Au bonheur des ogres de Daniel Pennac, adapté par Nicolas Bary en compagnie du comédien Raphaël Personnaz (en interview) ; ou avec Malavita de Tonino Benacquista, adapté par Luc Besson avec... Robert De Niro et Michelle Pfeiffer, en mafieux exilés qui voudraient bien garder leur anonymat. José Garcia aussi, alias Fonzy, voudrait préserver le sien face aux 142 fruits de sa semence, tandis qu'Albert Dupontel a quelque peu du mal à reconnaître son unique descendance
dans son 9 mois ferme.
Et si un Hugh "Wolverine" Jackman transformé en bête féroce par le kidnapping de sa fille (Prisoners), un Clive Owen en voyou devant la caméra de Guillaume Canet (Blood Ties) ou encore une troublante Noami Watts en princesse Diana n'ont pas fini de vous mettre des étoiles plein les yeux, c'est en compagnie de Sandra Bullock et George Clooney dans Gravity que vous allez littéralement quitter la Terre ferme.
Bons films !

 

N°63 - Septembre 2013

L'été s'en va... mais les gros bras vont encore faire un sacré remue-ménage ! Ils peuvent être seuls contre tous, comme Vin Diesel dans les nouvelles aventures de Riddick, ou à plusieurs, comme Mark Wahlberg et Denzel Washington dans 2 Guns ou Channing Tatum et Jamie Foxx dans White House Down. Gilles Lellouche réussira-t-il, lui, à se sortir des eaux troubles de Gibraltar de Julien Leclercq face à Tahar Rahim (en interview-trio). Des affrontements entre mâles, il y en a de toutes sortes, entre ceux qui régressent joyeusement (Copains pour toujours 2), ceux qui se défient impitoyablement (Rush), ceux qui s'aiment passionnément (Ma vie avec Liberace) et ceux qui jouent aux boules (Les Invincibles)... Et les femmes dans tout ça ? Elles font la révolution dans une maison en deuil de Tanger dans Rock the Casbah, taillent la route buissonnière comme Catherine Deneuve dans Elle s'en va, ou dépriment avec majesté comme Cate Blanchett (en interview) face à la caméra de Woody Allen dans Blue Jasmine. Mais les plus héroïques sont les enfants bouleversants qui nous remettent, en cette rentrée, Sur le chemin de l'école (notre coup de coeur) !

 

N°62 - Juillet/Août 2013

Action ! Après Pirates des Caraïbes, Gore Verbinski, Johnny Depp et le Lone Ranger remontent aux sources de l'Ouest sauvage dans un western cartoonesque déjanté. Dans le futur, entre les zombies de World War Z, les extra-terrestres géants de Pacific Rim et le nouvel ordre mondial d'Elysium, la Terre ne sera décidément plus une tranquille planète bleue. Heureusement que les agents très spéciaux du R.I.P.D Brigade fantôme veillent, car même les âmes de l'au-delà ont décidé d'envahir notre Monde. Question héros "revenants", on retrouvera cet été les jeunes têtes-brûlées de Kick-Ass, les jeunes demi-dieux de Percy Jackson en cabotage sur la mer des monstres, l'éternel Jason Statham dans Crazy Joe, et le nom moins immortel Hugh "Wolverine" Jackman (notre interview) qui nous dévoile quelques sombres secrets du Combat de l'immortel. Mais dans la série des peaux dures aux joujoux tranchants, Leatherface risque de faire couler plus de sang dans un Texas Chainsaw 3D. Cet été, prévoyez aussi des retrouvailles animées avec Bob et Sulli de Monstres Academy et avec les Schtroumpfs 2, et de nouvelles rencontres colorées avec de Drôles d'oiseaux qui nous viennent d'Afrique du Sud. Plus proche et tout aussi ensoleillé et chantant, le vieux Port de Marseille est ressuscité par Daniel Auteuil, avec ses adaptations de Marius et Fanny de Marcel Pagnol. Que les cigales soient avec vous !

 

N°61 - Juin 2013

C'est une bien sale affaire que doivent résoudre Depardieu et JoeyStarr dans La Marque des anges, adapté de Christophe Grangé. Idem pour l'équipage de l'Enterprise, dans le nouveau Star Trek Into the Darkness (concocté par J.J. Abrams, en interview) qui plongera dans les tréfonds de la galaxie, tandis que Shyamalan ramène, lui, le père et le fi ls Smith sur une Terre aussi primitive que futuriste (After Earth). Parmi les sauveurs de la planète, Zack Snyder relooke notre bon vieux Superman en Man of Steel. Un tantinet plus chauve, mais non moins héroïque, Gru compte bien, lui aussi, faire son super héros dans un Moi, moche et méchant 2. Réussirait-il pour autant à sauver la carte de crédit de Jason Bateman des griffes de Melissa McCarthy (Arnaque à la carte), à arrêter la bande du Bling Ring de Sofi a Coppola, à canaliser les débordements des Stagiaires Owen Wilson et Vince Vaughn, ou ceux du tout-Hollywood qui se déchaîne dans My Movie Project ? Après tout, il n'y a pas d'âge pour les enfantillages, comme le prouvent les compères Berléand et Chesnais dans 12 ans d'âge, ni pour pour rayonner de vie comme Fanny Ardant dans Les Beaux jours (notre coup de coeur), ni pour entreprendre La Grande boucle comme Clovis Cornillac. De quoi bien vous échauffer avant de vous lancer dans la Fête du Cinéma nouvelle formule : soit 4 jours, du dimanche 30 juin au 3 juillet inclus, pour profi ter de places à 3,50 euros dès la première séance !

 

N°60 - Mai 2013

Cette année, la grande messe cannoise sera inaugurée le 16 mai, avec le flamboyant Gatsby le Magnifique de Baz Luhrmann, à découvrir en même temps dans vos salles. Mais DiCaprio n'est pas le seul séducteur de ce mois de mai... Pendant que Jean-Paul Rouve pique toutes les femmes de Fabrice Éboué dans Denis (en double interview), d'autres tentent de séduire malgré leur encombrante famille : Eric Judor face à ses drôles de racines (Mohamed Dubois), Pierre Arditi face à son Jean-Pierre Marielle de père (La Fleur de l'âge) ou Robert De Niro face aux deux femmes de sa vie dans Un grand mariage. Les filles, elles, s'en sortent grâce à... la musique ! Les Hit Girls sa lancent dans la compèt interuniversitaire de chant a capella tandis que Rachida Brakni et Isabelle Carré versent dans le raï (Cheba Louisa) ! Vous cherchez des émotions plus troublantes ? Entrez dans la Trance de Danny Boyle ou les méandres scandinaves de L'Hypnotiseur. Plus hardcore ? Allez faire un tour du côté d'Evil Dead version 2013 ou de la Mamá présentée par Del Toro. Plus speed ? Accrochez-vous à Fast & Furious 6. Plus délires ? Embarquez pour Very Bad Trip 3. Plus "forestiers" ? Plongez dans le minuscule monde verdoyant d'Epic : la bataille du royaume secret ! Et revenez bien bronzés, la tête dans les étoiles.

 

N°59 - Avril 2013

L'amour ne va jamais sans quelques aléas, preuve en est l'expérience de Nicolas Bedos (notre interview) qui fait ses grands débuts de jeune premier - et de coscénariste - dans Amour & turbulences. Même constat chez les jeunes époux de Mariage à l'anglaise, mâtiné de scandale chez les Perfect Mothers d'Anne Fontaine, de surréalisme dans L'Écume des jours de Michel Gondry ou encore de science-fiction dans l'adaptation des Âmes vagabondes de Stephenie Meyer. De la S-F dans toute sa splendeur, c'est aussi ce à quoi nous convie Tom Cruise dans Oblivion, pendant que Robert Downey Jr. peaufine ses cascades pour Iron Man 3. Les écrans ne manqueront pas d'esprit vengeur avec Colin Farrell dans Dead Man Down et le Parker interprété par Jason Statham, tandis que François Cluzet prend la tangente avec 11.6 millions dans son fourgon blindé. Autre type de détour, c'est celui qu'emprunte Wong Karwai à travers la bio du maître kung-fu Ip Man dans The Grandmaster. Matt Damon retrouve le réalisateur Gus Van Sant 15 ans après Will Hunting sur les terres menacées de Promised Land, et le prolifique Soderbergh tire une révérence momentanée avec son thriller toxique, Effets secondaires. Et si les aventures préhistoriques de la famille Croods et celles, archéologiques, de Tad l'explorateur ne devaient pas vous suffire, vous pouvez aussi compter sur Les Gamins d'Alain Chabat et Max Boublil et Les Profs de PEF pour remonter le temps et retomber en adolescence !
Bons films, et joyeux printemps.

 

N°58 - Mars 2013

Le cinéma n'en finit pas de ré-insuffler de nouvelles dimensions aux contes de notre enfance : Sam Raimi révèle les débuts chaotiques du grand Magicien d'Oz avec James Franco (notre interview), Tommy Wirkola imagine la suite des aventures d'Hansel et Gretel qui devenus grands, dégomment de la sorcière, et Bryan Singer revisite l'histoire de Jack et de son haricot magique qui va lui créer des ennuis les plus "géants".
La Maison Blanche aussi a de graves ennuis, mais peut compter sur les G.I. Joe (G.I. Joe : Conspiration) ou sur Gerard Butler tout seul (La Chute de la Maison Blanche) pour rétablir l'ordre. Par contre, aucune force spéciale ne sera en mesure de contenir les Disney Girls en Spring Breakers sauvages... ni le zombie amoureux de Warm Bodies.
Pour un retour tout en humour à la "réalité", Virginie Efira et le petit Pierre Niney testent l'amour avec 20 ans d'écart, tandis que l'équipe Apatow cherche le mode d'emploi des 40 ans. Le chanteur Dave aussi aurait besoin d'un mode d'emploi pour écrire une chanson pour la mère des cintrés qui l'ont kidnappé, et Les Amants passagers d'Almodóvar, de celui pour faire atterrir leur vol déjanté pour Mexico. De la comédie, de la fantaisie... mais le cinéma, c'est aussi le récit de vrais exploits. Comme celui d'un cheval et de son cavalier, que Guillaume Canet partage avec nous dans Jappeloup, qu'il a écrit et interprété.
Enfin, n'oubliez pas : le Printemps du cinéma, c'est 3,50 € la séance, du dimanche 17 au mardi 19 mars !

 

N°57 - Février 2013

Même si son canasson ne vaut pas un clou, Fabien Onteniente pourrait bien décrocher le quarté gagnant avec Alain Chabat, Édouard Baer, Lucien Jean-Baptiste et Philippe Duquesne réunis dans Turf. Michaël Youn mise, lui, sur son duo explosif avec José Garcia dans Vive la France. Autre tandem tout aussi inflammable :
celui de Bruce Willis, alias John McClane et son fils dans un cinquième volet de la saga Die Hard. Sly aussi revient, cette fois dans la peau d'un tueur (Du plomb dans la tête). Ce n'est pas ce qui inquiéterait les têtes brûlées du Gangster Squad, prêts à tout pour arrêter un dangereux parrain de la mafia, tandis que la jolie Marceau, face à Miou-Miou, tente elle de se faire coffrer pour un vieux crime (Arrêtez-moi). Les femmes ne sont d'ailleurs pas en reste pour faire monter la tension dans les salles. Que ce soit la fragile taupe forcée à espionner ses frères de l'IRA de Shadow Dancer ou celle, interprétée par Cécile de France, pour laquelle l'agent Dujardin est prêt à se damner dans Möbius. Si ces héroïnes restent incognito, ce mois de février La Vraie vie des profs sera bien dévoilée, de même que la vraie vie des Chimpanzés, du conte Dracula et de ses potes (Hôtel Transylvanie) et du duo Boule et Bill ! Enfin, l'adaptation de la saga phénomène Sublimes Créatures devrait vous assurer une
belle Saint-Valentin.

 

N°56 - Janvier 2013

La nouvelle année commence en compagnie de grands comédiens. Daniel Day-Lewis dans la peau de Lincoln pour Spielberg, Michel Bouquet dans celle d'Auguste Renoir, Fabrice Luchini en... comédien misanthrope dans Alceste à bicyclette, Joaquin Phoenix et Philip Seymour Hoffman dans The Master de Paul Thomas Anderson... et Arnold Schwarzenegger, de retour dans le feu de l'action avec Le Dernier rempart ! Quentin Tarantino quant à lui revisite, avec son Django Unchained, l'histoire de son pays comme celle du cinéma, avec son complice de longue date Samuel L. Jackson (notre interview).
Côté coeur, les princes charmants de ce début d'année sont aussi infréquentables que craquants, du Prince (presque) charmant Vincent Perez au bad boy JoeyStarr dans Max, en passant par Raphaël Personnaz et sa Stratégie de la poussette ou encore Bradley Cooper et sa dépression dans Happiness Therapy. Et si l'habituellement plus "comique" Poelvoorde se révèle obscur dans Une histoire d'amour face à Lætitia Casta, la fratrie Berri-Devos-Kiberlain aborde avec un humour réjouissant le thème du deuil d'une mère dans Rue Mandar.
Côté comédie, place à la jeune génération avec Norman Thavaud (de Norman fait des vidéos) dans les Pas très normales activités de Maurice Barthélémy et à la bande à Bernadette Lafont, alias Paulette qui deale dans la cité !
Et pour découvrir ce que vous réserve la nouvelle année dans les salles, rendez-vous dans les pages "Ce qui vous attend en 2013". Bonne année !

 

N°55 - Décembre 2012

Un Hobbit en voyage, le jeune Pi et un tigre en naufrage (L'Odyssée de Pi), le gentil Jean de la Lune explorant la Terre (Jean de la Lune) et le méchant d'un jeu vidéo en vadrouille dans l'arcade (Les Mondes de Ralph) : cette année, préparez-vous à bouger pendant les fêtes ! Les héros littéraires aussi s'offrent une nouvelle virée sur le grand écran, de la flamboyante amoureuse Anna Karenine aux sombres Jack Reacher et Alex Cross, en passant par le tragique Homme qui rit et les ados à fleur de peau du Monde de Charlie. Côté film de gangsters, Brad Pitt et le cinéaste Andrew Dominik (notre interview) plongent le secteur mafieux en pleine crise économique (Cogan), tandis que côté comédie, on aura droit à de sacrés numéros de deux. Le duo Kad et Olivier pour découvrir Mais qui a re-tué Paméla Rose ?, Omar Sy en tandem avec Laurent Laffite pour mettre la pagaille des deux cotés du périph, Balasko en vieux couple touchant avec Jugnot dans Mes héros, Valérie Donzelli Main dans la main avec Jérémie Elkaïm et Valérie Lemercier. Quant à Michel Leclerc, le scénariste-réalisateur du Nom des gens, il se la joue collectif pour un revival de ses années Télé Gaucho. Enfin, côté frissons, on vous conseille d'avoir une main à tenir devant les diaboliques Possédée ou Maniac.
Bonnes fêtes à tous, en compagnie du cinéma que vous aimez, et qui peut bien vous souffler quelques idées cadeaux (voir notre sélection de noël).

 

N° 54 - Novembre 2012

Noël se prépare dès novembre, avec Les Cinq légendes et le retour de Niko le petit renne. Mais en attendant la douceur des fêtes, les stars de cinéma devront affronter bien des épreuves sur grand écran. Naomi Watts et Ewan McGregor emportés par le tsunami de 2004 (The Impossible), Gad Elmaleh face aux monstres du Capital, Ben Affleck face à la révolution iranienne de 1979 (Argo), Jake Gyllenhaal et son partenaire Michael Peña face aux cartels qui règnent sur les rues de Los Angeles (End of Watch)... Si la triste, dure et simple réalité inspire des thrillers ou drames estomaquants, les fantaisies débridées continuent d'engendrer quelques unes des émotions les plus indélébiles du cinéma. Ainsi, la romance fantastique Twilight prend fin avec un 5ème chapitre et une bataille épiques. Côté frissons moins roses, Silent Hill quitte à nouveau les consoles pour distiller son angoisse sur grand écran, pendant qu'Ethan Hawke se laisse happer par les lugubres images de Sinister. Enfin, bonne nouvelle pour ceux qui en ont assez de choisir entre "français" et "américain" : ce mois-ci Populaire insuffle à Lisieux le goût et les couleurs d'une comédie américaine des années 50, tandis que Géraldine Nakache et son acolyte Hervé Mimran (notre interview du mois) nous embarquent aux States pour la comédie chorale générationnelle Nous York.

 

N° 53 - Octobre 2012

On a tous des amis pour la vie, comme la fée Clochette (en salles avec Le Secret des fées) ou Kirikou (...et les hommes et les femmes). Mais ces amis peuvent aussi nous attirer quelques ennuis... Yvan Attal et François Cluzet qui se lancent dans le porno entre potes (Do Not Disturb), Mark Wahlberg sous la très mauvaise influence de son doudou en peluche mal léché (Ted), Kirsten Dunst sabotant le mariage d'une copine de lycée (Bachelorette), ou encore le chien Sparky ressuscité par Tim Burton dans Frankenweenie peuvent vous en dire quelque chose. S'il y en a un qui n'a pas besoin de ressusciter pour risquer de mourir deux fois, c'est bien le héros du thriller S-F Looper, simultanément interprété par Joseph Gordon-Lewitt et Bruce Willis. Les blondes continuent pour leur part à embrouiller les têtes ; Diane Kruger a conconté Un plan parfait pour faire craquer (dans tous les sens du terme) Dany Boon tandis que, dans un registre plus sulfureux, Zac Efron se damnerait bien pour Nicole Kidman dans Paperboy.

Enfin, James Bond, confié à Sam Mendes dans Skyfall, et notre Astérix national, incarné par notre non moins national Édouard Baer (interview du mois), se mettent au service de sa Majesté ! Les femmes n'ont décidément jamais autant fait courir les hommes...

 

N°52 - Septembre 2012

À l'heure où sonne la n de la récré estivale, beaucoup vont rechigner à retourner en classe. Sauf Noémie Lvovsky qui retrouve le lycée de ses 16 ans dans Camille redouble, Miley Cyrus qui s'offre un LOL USA, ou encore l'Algérien Fellag qui découvre le système éducatif québécois dans le bouleversant Monsieur Lazhar. Même les ancien champions de foot doivent retrouver le gazon vert dans la comédie "all stars" d'Olivier Dahan, Les Seigneurs.
L'heure du métro-boulot-dodo pour les uns, c'est aussi l'heure de la cavale pour les autres: pour Jeremy Renner reprenant le ambeau "Jason Bourne" dans la peau d'un tout nouvel héros (voir notre interview p.14), ou pour Joseph Gordon-Lewitt au guidon de son vélo dans les rues de New York (Premium Rush). Tandis qu'Aaron Johnson et Taylor Kitsch dé ent le grand cartel mexicain de la drogue dans Savages d'Oliver Stone (notre deuxième interview, p.18), d'autres Hommes sans loi, du Guetteur (Mathieu Kassovitz face à Daniel Auteuil) à Killer Joe (avec un vénéneux Matthew McConaughey) assaillent nos écrans. Et pourtant, dans tout ce chaos, une femme résiste, toujours : Milla Jovovitch viendra-t-elle à bout du mal dans Resident Evil: Retribution? Moins armée, mais tout aussi déterminée, Catherine Frot se frotte aux Saveurs du palais dans une comédie gastronomique, tandis que Jessica Biel plonge dans un terrifiant Secret concocté par le réalisateur de Martyrs. Mais, comme dirait Alain Resnais... Vous n'avez encore rien vu !

 

N° 51 - Juillet/Août 2012

Remakes, reboots, suites... Cet été, nous avons rendez vous avec les plus grands héros de la mythologie moderne dans les salles. C'est Peter Parker alias Spider-Man, interprété par Andrew Garfield (notre interview) qui ouvrira la saison. Puis Bruce Wayne, alias Batman, prendra la relève avec The Dark Knight Rises de Christopher Nolan. Et d'ici la fin de l'été, on pourra découvrir un Total Recall nouvelle génération, tandis que les vétérans du ciné d'action reprendront du service auprès de Stallone dans un Expendables 2. Vous trouvez que tous ces films manquent de girl power ? Rebelle, la dernière née des studios Pixar est là pour rappeler que les filles ne comptent pas pour des prunes ! Les petits bonhommes orange à moustaches (Le Lorax), les petites tortues de mer (Sammy 2) et les petits garçons sachant parler avec les morts (L'étrange pouvoir de Norman) non plus ! Autre héros mythique de notre époque, mais dans un tout autre registre, Woody Allen sera multiplement présent dans nos salles. Avec sa comédie romaine To Rome with Love, en guest star dans Paris-Manhattan de la française Sophie Lellouche, et même en esprit, dans la comédie sentimentalo-existantielle Friends With Kids de Jennifer Westfledt. Nous vous souhaitons un été mythique !

 

N°50 - Juin 2012

À peine débarquée du Prometheus, la sculpturale Charlize Theron (notre interview) endosse le rôle de la reine cruelle de Blanche Neige et le chasseur. Elle n'est pas la seule ce mois-ci à traquer impitoyablement sa proie : Alex le lion et ses amis aussi ont une sacrée mégère à leurs trousses dans Madagascar 3, et les givrés de L'Âge de glace 4, rien de moins qu'une bande de pirates !
Mais on ne pourchasse pas que les princesses ou les animaux dans les salles. Sont aussi mises à prix les têtes de petites filles sans défense (Safe, avec Jason Statham en nounou-gardien) ou de policiers piégés dans des tours infernales (The Raid, qui promet de fracasser tout ce que vous aviez déjà vu en matière de baston). Pour finir de mettre le désordre dans ce monde de brutes, on peut compter sur le Général Aladeen-Sacha Baron
Cohen dans The Dictator, le duo Channing Tatum-Jonah Hill dans le 21 Jump Street nouvelle génération et le duo-punk Poelvoorde-Dupontel dans Le Grand Soir.
Notez que les filles ne sont pas en reste niveau bazar : pour preuve, regardez les frasques de Pénélope et ses copines dans Arrête de pleurer Pénélope, ou encore les débordements hormonaux de Ce qui vous attend si vous attendez un enfant.
Enfin, puisqu'Un bonheur n'arrive jamais seul (nos chouchous Gad Elmaleh et Sophie Marceau amoureux), n'oubliez pas la Fête du Cinéma, du dimanche 24 au mercredi 27 juin !

 

N°49 - Mai 2012

Moonrise Kingdom de Wes Anderson, De rouille et d'os de Jacques Audiard, Sur la route de Walter Salles, Cosmopolis de David Cronenberg, Prometheus de Ridley Scott (notre interview du mois)… Autant de films à découvrir en même temps que leur présentation sur la Croisette. Le plus grand festival de cinéma du monde n'aura pas lieu qu'à Cannes, mais dans VOS salles !
Le « off » du mois est aussi des plus réjouissants, entre les retrouvailles des potes d'American Pie et celles de Tim Burton avec Johnny Depp pour ressusciter les Dark Shadows. Le week-end à la campagne entre mère et filles dans Maman, ou les vacances en famille dans Sea, no sex and sun ne manqueront pas de piquant non plus. Mais la villégiature en Espagne du jeune Will se transforme en chasse à l'homme dans Sans issue. Un autre séjour de détente qui vire au cauchemar : celui prévu dans La Cabane dans les bois. Heureusement, pour nous réconcilier avec les voyages, reste le périple des retraités anglais de Indian Palace au Rajasthan ou encore celui de l'équipe de StreetDance 2, partie mettre le feu dans les plus grandes battles d'Europe.
Bons voyages à tous !

 

N°48 - Avril 2012

Au cinéma comme dans la vie, il y a les solidaires et les solitaires. Ceux qui s'unissent pour sauver la planète (The Avengers)… ou leur audience (Radiostars, notre coup de coeur du mois). Et puis ceux qui se la jouent solo, comme le coriace agent Snow pour sauver juste « la fille » (Lock Out)… ou l'élève Ducobu pour sauver ses vacances !
La magie du ciné, c'est aussi sa capacité à réinventer les « classiques » : ce mois-ci une version modernisée, et en images réelles, de Blanche Neige, ou la renaissance en 3D de Titanic et Le Roi Lion. Et un héros légendaire que l'on n'avait encore jamais vu sur grand écran, le Marsupilami de Franquin, adapté par un Chabat des plus coquins (notre interview).
Beaucoup d'autres heureux événements sont attendus en avril. Des mariages qui sont susceptibles de bouleverser votre destin en fonction du Plan de table, ou du nombre de zombies infectés conviés à la noce ([Rec]3), et une grossesse qui, le temps d'un dîner en famille, va créer un hilarant chaos autour du choix du prénom du bébé (Le Prénom).

Heureusement que pour vos choix ciné, tout aussi cornéliens, il y a le Côté Ciné !

 

N°47 - Mars 2012

Ça y est, c'est au tour de l'iconique Cloclo de passer sous les feux du biopic, à travers l'incarnation inspirée de Jérémie Renier (notre interview). Face à cet hommage chatoyant, le thriller À l'aveugle (notre coup de coeur du mois) cultive particulièrement sa noirceur.
Même l'ex petit Harry Potter doit faire face à une ténébreuse Dame en noir, et la jeune et jolie Jennifer Lawrence pénétrer dans les sanglantes arènes du Hunger Games imaginées par la romancière Suzanne Collins. Le John Carter de Edgar Rice Burrough reprend lui aussi le chemin du grand écran, tout comme les héros en plasticine des studios Aardman avec Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout. Pour un abordage encore plus incontrôlé, les plus grands pourront faire un tour du côté du Project X et participer à une fête que n'aurait pas reniée Charlize Theron, l'ado attardée de Young Adult.
Côté comédies françaises, Charlotte de Turckheim se soucie de notre ligne avec son Mince alors !, tandis que le duo Reno-Youn prend un malin plaisir à la saboter avec Comme un chef. Enfin, entre celle que l'on retrouve (Nos plus belles vacances, 30° couleurs, 2 Days in New York), celle que l'on se trouve tout court (L'Oncle Charles, Torpédo), la famille n'a pas fini de nous faire rire. Retrouvez la vôtre dans vos salles !
Et n'oubliez pas que, les dimanche 18, lundi 19 et mardi 20 mars, le Printemps du Cinéma vous permettra de profiter de séances à 3,50 €.

 

N°46 - Février 2012

Ce mois-ci, un grand nombre de succès littéraires trouvent le chemin du grand écran : La Taupe adaptée de John Le Carré par le réalisateur de Morse, Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer adapté par Stephen Daldry, La Vie d'une autre de Frédérique Deghelt revisité par Sylvie Testud… Et bien entendu, Cheval de guerre de Michael Morpurgo, adapté par Spielberg (notre interview du mois), qui revient moins de trois mois après son Tintin avec une émouvante et éblouissante fable
équestro-guerrière.

Dans la catégorie « revenants », on pourra compter sur la sexy Kate Beckinsale pour un quatrième opus d'Underworld, le satanique Nicolas Cage dans Ghost Rider 2 ou encore la ressortie de l'épisode 1 de la saga Star Wars en 3D (La Menace fantôme). Mais préparez-vous au retour d'une autre « saga galactique » : celle de la bande du Sentier avec La Vérité si je mens ! 3. La vérité, avec ceux là, on trouvera toujours le bon plan anti-crise !

Dans un registre plus dramatique, Daniel Auteuil tentera lui aussi de résister à la tempête économique dans La Mer à boire, tandis que Liam Neeson se battra en Territoire des loups. Et si le docu-animalier Félins nous donne une fascinante leçon de vie en terre de Serengeti, Jean Dujardin, Gilles Lellouche et leurs Infidèles pourront vous souffler quelques bons tuyaux de survie en territoire… conjugal.

 

N°45 - Janvier 2012

La nouvelle année commence, comme toujours, avec les bonnes résolutions. Même les plus saugrenues. Comme celle de tenter la vie en communauté à 70 ans passés (Et si on vivait tous ensemble ?), de renouer avec ses enfants en tentant de retrouver l'amant de sa femme (The Descendants) ou d'approcher, incognito, sa mère biologique (Parlez-moi de vous). Car la famille, réelle ou réinventée, reste la valeur refuge, même pour les Papas du dimanche ou les VRP en déplacement (10 jours en or). Et quand bien même l'amour ne durerait que 3 ans, comme le clame cyniquement Beigbeder dans son premier film, il n'altère en rien le frisson de Ma première fois. Dans un registre beaucoup moins rose, Clint Eastwood et Leonardo DiCaprio (notre double interview) présentent leur vision de l'un des personnages les plus énigmatiques et controversés de l'Histoire américaine (J. Edgar), David Fincher visite le Millénium du Suédois Larsson, tandis qu'Emile Hirsh tente de survivre à l'électrisante invasion du Darkest Hour. Mais le cinéma sait aussi s'emparer des angoisses économicosociales les plus réelles du moment : en les transcendant en film noir haletant (Dans la tourmente) ou en drame poignant (Une vie meilleure).


Notre bonne résolution à nous, en ce début d'année, est de vous présenter encore plus de films avec la page « Et aussi ».


Bonne année et bonnes séances à tous !

 

N°44 - Décembre 2011

Le grand Martin Scorsese en interview ! C'est résolument Noël à Côté Ciné avec un cinéaste qui s'adresse, pour la première fois, au jeune public avec son Hugo Cabret.

Et en cette période festive, les petits sont décidément plein d'audace, comme les manchots d'Happy Feet 2, de curiosité, comme les « enfants du marais » de La Clé des champs, et savent prendre le large, même si c'est pour échouer sur une île déserte comme Alvin et ses Chipmunks ou pour… se prendre des râteaux comme les Boloss, lors de leurs premières vacances en « adultes responsables ».

On ne peut pas en dire autant des « grands », que Polanski enferme dans un appartement (Carnage) ou que Steve McQueen séquestre dans leurs obsessions (Shame, notre coup de coeur). Heureusement, reste Tom Cruise, pour réussir les missions les plus impossibles (Le Protocole fantôme). Pour vous aider à remplir la vôtre avant Noël, jetez un coup d'oeil aux idées cadeaux qui nous ont été inspirées par les cinéastes.

Et si vous souhaitez faire une bonne action avant la fin de l'année, il vous suffira… d'aller au cinéma le 25 décembre, où pour toute place achetée, un don sera fait à l'association Les Toiles Enchantées.


Bonnes fêtes !

 

N°43 - Novembre 2011

Bientôt quatre ans que Côté Ciné est à vos côtés pour, chaque mois, vous présenter l'actu de vos salles. Aujourd'hui, pour faire évoluer votre magazine, votre avis nous importe et votre aide nous est précieuse. Alors rendez-vous sur le site www.enquetecotecine.fr pour répondre à l'enquête qui nous permettra de connaître vos envies... et vous permettra, aussi, de gagner des places de cinéma !

Car novembre sera, comme chaque année, le mois où déferle le plus grand nombre de films : des femmes qui font la grève de l'amour pour défendre leurs droits (La Source des femmes), deux juges qui attaquent les organismes de crédit (Toutes nos envies), des petits employés qui braquent un milliardaire requin (Le Casse de Central Park)…
Autant d'indignés qui, au cinéma comme dans la vie, tentent à leur façon de rétablir la justice. Sont indignés, aussi, ces cinéastes qui reviennent sur des faits historiques : Besson retraçant le destin d'Aung San Suu Kyi (The Lady), ou Kassovitz donnant sa vision des événements d'Ouvéa (L'Ordre et le morale).
Plus légèrement, ce mois-ci, nous allons aussi croiser de drôles de couples sur l'écran : Isabelle Huppert et Benoît Poelvoorde dans Mon pire cauchemar, François Cluzet et Omar Sy dans Intouchables, et Muriel Robin, mariée malgré elle à Christian Clavier (notre interview du mois) dans On ne choisit pas sa famille.
Ajoutez à ça un Chat Potté et sa Catwoman, un vampire et sa Bella pour la Twilight saga… et toutes les générations seront comblées.

 

N°42 - Octobre 2011

Entre le fracas d'acier de Real Steel avec Hugh Jackman (notre interview du mois), les crissements de pneus de Drive avec Ryan Gosling (notre coup de coeur), les duels épiques des Trois Mousquetaires, les courses-poursuites à mort de Jason Staham et Robert De Niro dans Killer Elite et les cabrioles de l'agent English dans Johnny English : le retour… ça cogne dur en ce mois d'octobre ! Aussi impitoyable et violent se révèle le monde politique, qu'il soit américain (Les Marches du pouvoir) ou français (L'Exercice de l'État). On soufflera quand même lors d'une croisière en Méditerranée en compagnie de Franck Dubosc (Bienvenue à bord), ou d'un week-end en Bretagne organisé par Julie Delpy (Le Skylab)... Et surtout, vous pouvez compter sur les vacances de la Toussaint et son festival de films jeune public : Un monstre à Paris enchanté par Matthieu Chedid et Vanessa Paradis, les aventures cinématographiques de la petite Émilie Jolie, L'Ours montagne… Mais celui qui va s'offrir le plus remarquable « coup de jeune » est sans conteste notre Tintin préféré, confié aux soins de Steven Spielberg et Peter Jackson.

 

N°41 - Septembre 2011

Cette année, la rentrée a un délicieux goût d'école… buissonnière ! Car ce n'est pas une, mais deux Guerre des boutons qui vont s'affronter, tels les mistons de Longeverne et de Velrans, sur nos écrans. Le jeune Taylor Lautner (Twilight) ne reprendra pas non plus le chemin du lycée, avec une Identité secrète des plus explosives à révéler.
L'éternel ingénu Steve Carell profite de son divorce pour prendre des leçons de séduction (Crazy, Stupid, Love) tandis que Justin Timberlake et Mila Kunis s'offrent un stage de Sexe entre amis. Mais attention, il n'y a, au fond, que 9 mois qui séparent les rocamboles de l'amour d'un éventuel Heureux événement, comme le décrit Rémi Bezançon pour son retour après Le premier jour du reste de ta vie. Et si vous avez peur, en cette reprise, de vous laisser submerger par le tourbillon de nos vies modernes, vous pouvez toujours profiter des conseils de Sarah Jessica Parker dans Mais comment font les femmes ?.
La rentrée, c'est aussi le retour de l'actualité et des drames de notre présent : une plongée dans l'enfer de l'affaire d'Outreau avec Présumé coupable, ou encore un état des lieux à la fois cocasse et poignant du Moyen-Orient avec Et maintenant on va où ? et Le Cochon de Gaza.

Enfin, Fright Night de Craig Gillespie avec Colin Farrell (notre double interview du mois) nous fait redécouvrir l'inimitable frisson de la comédie horrifique. Et annonce le retour d'un des meilleurs personnages de cinéma qui soit : le bon vieux méchant vampire qui mord.

 

N° 40 - Juillet/Août 2011

Green Lantern, Captain America, Conan et autres Cowboys et envahisseurs… Cet été, nous n'allons pas manquer de héros, ni d'action, ni même de touche féminine avec la magnifique Zoe « Neytiri » Saldana (notre interview du mois) dans la Colombiana imaginé par Luc Besson. Même les plus jeunes ont droit à leurs « jamesbonderies » avec les nouvelles aventures de Flash McQueen et Martin dans Cars 2. À moins qu'ils ne préfèrent courir les lapins (Hop), les pingouins (M. Popper et ses pingouins), les petits bonhommes bleus (Les Schtroumpfs bien sûr !), ou se laisser envoûter par les Contes de la nuit de Michel Ocelot.

Côté coup de coeur, c'est un grand cru que nous vous proposons avec Tu seras mon fils, une tragique confrontation dans les vignobles entre un père, son fils rejeté, et son fils idéal.

Reste que la plus grande confrontation de cet été est indiscutablement celle qui attend Harry Potter dans l'ultime volet de ses aventures face

 

N° 39 - Juin 2011

L'été est là, et il est temps de poser des options pour les congés. Embarquer pour le plus déjanté des vols à bord du Low Cost de Maurice Barthélémy avec Judith Godrèche (voir notre double-interview) ; visiter Monaco en compagnie des Tuche, qui viennent de remporter le gros lot ; partir pour un délirant week-end sur le littoral atlantique avec Pascal Rabaté (Ni à vendre ni à louer)... L'élève Ducobu, lui, aura encore des heures de colle à remplir avant d'atteindre le nirvana des vacances. Le joyeux cancre n'est d'ailleurs pas le seul « bad boy » de juin, puisqu'on attend Jason Statham en flic aux méthodes peu orthodoxes (Blitz), Colin Farrell en ex-taulard qui tente de se tenir loin du grabuge (London Boulevard), sans oublier Kad Merad en chômeur converti en faux-papa (Monsieur Papa).

Et puis, hors de question de partir en congés avant d'avoir fini de sauver le monde. Les X-Men, les Transformers et... Po le panda ont du pain sur la planche. Joann Sfar aussi a ressorti les siennes, pour donner vie à son Chat du Rabbin, tandis que Antoine Charreyron transforme le roman La Nuit des enfants rois en un furieux film d'animation en motion capture (The Prodigies). Quant au bon vieux film d'épouvante, il prend la forme, ce mois-ci, de Insidious, notre coup de coeur.

Et pour profiter de tous ces rendez-vous dans vos salles, n'oubliez pas, du samedi 25 juin au vendredi 1er juillet, la Fête du Cinéma (voir mode d'emploi p.6) !

 

N° 38 - Mai 2011

Au mois de mai, c'est côté Cannes que ça se passe. Alors votre magazine vous fait partager les réjouissances en vous présentant le Festival côté glamour, côté coulisses, et bien entendu côté films : le grand retour de Terrence Malick avec son Tree of Life, Le Gamin au vélo des frères Dardenne, le drôle de Complexe du castor de Jodie Foster ou encore la carte postale allenienne envoyée de notre capitale avec Minuit à Paris. Et si notre Première Dame a droit à sa montée des marches, son époux ne sera pas en reste avec La Conquête, politique-fiction relatant l'ascension d'un certain Nicolas S. à la magistrature suprême. Notez que cette année, même des Pirates sont attendus sur la Croisette (Pirates des Caraïbes 4 : la fontaine de jouvence). Alors…


Alors ceux qui préfèrent rester en dehors des flonflons peuvent encore tailler la route avec les bolides speedés de Fast & Furious 5, embarquer avec la troupe (et le Robert Pattinson…) de De l'eau pour les éléphants, ou encore aller voir ce qu'il y a de l'autre côté du mur d'Hadrien (L'Aigle de la 9ème légion). Ce qui est sûr, c'est que la plus folle nuit ne sera pas cannoise, mais bien celle de Stu et ses potes dans leur Very Bad Trip 2. De quoi, le lendemain, se chercher un très bon avocat, comme celui que campe Matthew McConaughey (notre interview du mois) dans La Défense Lincoln. Et qui nous donne bien envie de plaider coupables.

 

N° 37 - Avril 2011

Au cinéma, il y a les bons vieux biscotos : le super- Flingueur type Jason Statham, le super-extra-terrestre type Numéro Quatre, le super-demi-dieu type Thor… Et puis, des héros d'un genre tout à fait nouveau : Jérémie Renier (notre interview) en capitaine puceau (Philibert), François Cluzet en femme de ménage (Mon père est femme de ménage), Owen Wilson et Jason Sudeikis en mauvais dragueurs (Bon à tirer)… Avec l'envie et la capacité commune à tous ces héros - archétypiques ou loin d'être typiques - de sauver ce qui leur tient le plus à coeur : leur famille (Et soudain, tout le manque me manque), une matinale ringarde (notre coup de coeur Morning Glory), ou, plus prosaïquement, leurs vacances au soleil dans La Croisière, qui vogue sur les flots de l'inoubliable « Croisière s'amuse ».

C'est ça, en outre, la magie du cinéma : la capacité à réinventer les sujets qu'il touche. Et voilà le petit Chaperon rouge transformé en héroïne d'une romance gothique dans les bois, Ghost Face de retour avec des meurtres inédits dans un quatrième Scream, ou encore, La Fille du puisatier imaginée par Pagnol dans un remake signé Daniel Auteuil.

L'auteur de BD Zep, quant à lui, réinvente son héros en 3D : Titeuf arrive sur grand écran, et ne manquera pas de refaire, à sa manière, l'éducation des oiseaux en voie d'extinction (Rio) comme des gentils oursons (Winnie) !

 

N° 36 - Mars 2011

Qu'elle est cinégénique, la lutte pour la survie ! Que ce soit celle - fantasmée - de l'humanité entière contre une invasion extraterrestre (World Invasion : Battle LA), celle - véridique - du G.I.G.N. pour sauver les otages du vol Alger-Paris en 1994 (L'Assaut), ou celle - délirante - d'un caméléon-shérif (Rango, notre coup de coeur). Que ce soit pour sauver son âme du Diable (Le Rite), son petit enfant de ses adorateurs sataniques (Hell Driver) ou, plus pragmatiquement, son héritage (Chez Gino). Pourtant, dans nos jungles capitalistes, on ne se bat pas juste pour quelques dollars de plus. Et si France la chômeuse réclame sa Part du gâteau, c'est aussi pour gagner respect et dignité, nous raconte un Cédric Klapisch engagé (notre interview du mois).

Regagner sa dignité, c'est aussi le combat du boxeur Micky Ward dans Fighter, ou des athlètes de La Ligne droite. D'ailleurs, au cinéma, on peut tout combattre, même son destin, comme Matt Damon dans L'Agence. Ce n'est pas Zack Snyder qui le contredira avec son époustouflant Sucker Punch, dans lequel on brise ses chaînes grâce à la force de l'imaginaire. Et c'est avec une étrange émotion que nous découvrons la lutte de nos cousins Bonobos, pour survivre... malgré l'homme.

Mais il y a une chose à laquelle on ne résistera pas, dans les salles, ce mois-ci : c'est au Printemps du Cinéma ! Trois jours de séances à 3,5€ pour tous, les dimanche 20, lundi 21 et mardi 22 mars 2011.

 

N° 35 - Février 2011

Souvenez-vous, il y a trois ans, le mois de février se trouvait submergé par une très inattendue vague ch'tie.

Pour février 2011, il y a donc tout à espérer du Rien à déclarer de Dany Boon (notre interview) en compagnie du plus sympathique des francophobes : Benoît Poelvoorde. Mais si la salle de cinéma reste le meilleur endroit pour rire ensemble, c'est aussi, plus que jamais avec l'explosion de la 3D, là où se jouent des spectacles époustouflants : le maxi reboot de Tron, et Sanctum, produit par Cameron. Et pour les vacances, les films pour enfants s'affichent eux aussi en relief, de Yogi l'ours à Animaux & Cie en passant les « géantes » aventures de Gulliver.

Reste que la 3D n'est pas le seul moyen pour donner du relief au cinéma, comme le prouvent les aventures radiophoniques du Discours d'un Roi ou Toi, moi, les autres qui ose le pari de la comédie musicale pour conter les amours de Gabriel et Leïla. De l'amour, on en aura justement bien besoin pour la Saint-Valentin, et sous toutes ses formes : celui qui vient après le sexe (Sex Friends), ou celui qui nous titille après le mariage (Last Night)... Et si ce mois-ci Danny Boyle nous entraîne avec son 127 heures au fond d'un canyon, si les frères Coen nous gratifient d'un savoureux remake de western nommé True Grit, Darren Aronofsky et la divine Natalie Portman nous laissent littéralement sur le carreau avec l'envoûtant Black Swan, notre coup de coeur du mois. De quoi se laisser envahir par la psyché, le surmoi... le cinéma quoi.

 

N° 34 - Janvier 2011

Votre Côté Ciné change de peau !

De nouveaux apparats pour vous présenter les films qui marqueront ce début d'année riche en perspectives. Comme celles de retrouver des auteurs confirmés : Sofia Coppola qui erre avec classe dans le spleen d'une star du cinéma (Somewhere), Michel Gondry qui se colle à l'adaptation du Frelon vert (The Green Hornet) et Clint Eastwood qui, lui, ose interroger ce qui se cache derrière la grande faucheuse dans Au-delà avec Matt Damon et Cécile de France (notre interview).

Du courage et de l'audace, les héros de cinéma n'en manquent pas. Des évadés du goulag qui parcourent plus de 10 000 kilomètres pour atteindre Les chemins de la liberté ; des chevaliers qui se battent contre les sorcières dans Le dernier des Templiers ; un jeune avocat qui se frotte à la mafia dans L'avocat ; et même une jeune femme, pleine de ressources, qui ose aimer un homme porteur de poisse dans La chance de ma vie ! Et pourtant, la plus grande bravoure sera celle des plus petits : celle du jeune Tom, qui apprendra à affronter son rugbyman de père dans Le fils à Jo, notre coup de coeur, ou encore celle de la minuscule Arrietty, qui du haut de ses 10 centimètres nous arrive des studios Ghibli.

Bonne année à tous !

 

Cote Cine Group Webedia - Movies with passion

Mentions légales

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. Accéder à la charte de confidentialité. J'ai compris